Nous participons à AgrarIA, le consortium de l’Intelligence Artificielle pour accroître la numérisation et la durabilité du secteur agroalimentaire espagnol

img

Depuis Kimitec, nous nous associons à FLORETTE, HISPATEC, PRIMAFRIO, FAMILLE TORRES, SYLENTIS et CSIC, entre autres organisations, en tant que membres d’AgrarIA, le Consortium d’Intelligence Artificielle (IA) dans la chaîne de valeur du secteur agroalimentaire espagnol, dirigé par GMV.

Nous sommes 24 organisations publiques-privées qui promeuvent ce consortium stratégique avec pour vocation, l’étude de l’IA comme technologie nécessaire pour transformer radicalement la chaîne de valeur du secteur agroalimentaire espagnol, et nous comptons sur le soutien d’IBM en tant que partenaire technologique.

Définir de nouvelles méthodes de production agricole qui ont pour résultat un secteur agroalimentaire espagnol plus technologique, innovant, durable et engagé dans l’efficacité énergétique et la réduction de l’empreinte carbone.

C’est l’objectif principal de la nouvelle AgrarIA, un consortium de 24 organisations parmi les grandes entreprises, les PME et les centres de recherche ayant pour intérêt commun de renforcer la compétitivité du secteur agroalimentaire espagnol par la R&D grâce à l’utilisation intensive de l’IA parmi d’autres technologies de vecteur numérique.

Quel est notre rôle dans le projet AgrarIA ?

Offrir au secteur agroalimentaire une alternative naturelle capable de répondre aux changements structurels qui se produisent dans l’agriculture, motivés à la fois par le Green Deal et sa stratégie de la ferme à l’assiette et par les exigences de la grande distribution d’atteindre le Déchet Zéro.

En appliquant dans le processus, des technologies perturbatrices telles que l’Intelligence Artificielle dans la recherche de nouvelles solutions de biocontrôle d’efficacité égale ou supérieure aux pesticides synthétiques conventionnels. Dans le cadre de ce projet, nous nous concentrerons en particulier sur l’application de l’IA pour le contrôle biologique des tomates sous serre.

À cette fin, nous étudierons le développement du processus qui nous permettra de prédire l’action biologique d’une molécule et d’un composé particulier lorsqu’il agit sur les agents pathogènes qui attaquent la tomate, comprendre les mécanismes moléculaires qui déterminent son action biopesticide à travers des méthodologies analytiques et l’apprentissage automatique pour, par exemple, l’acquisition de données phénotypiques et transcriptomiques des maladies fongiques, bactériennes et virales.

En particulier, l’organisme modèle de la recherche sera la tomate « CV Micro-Tom », un organisme modèle bien décrit dans la littérature et doté d’une vaste information

génomique accessible dans les bases de données publiques. Cela facilitera la compréhension des réseaux de régulation génétique.

IA appliquée à la chaîne de valeur de la production agroalimentaire

AgrarIA est conçue comme une plate-forme découplée et basée sur des normes qui permettra le développement et l’intégration des modèles et éléments nécessaires dans la chaîne de valeur du secteur agroalimentaire et les flux de processus d’Intelligence Artificielle basés sur des technologies horizontales qui seront nécessaires pour le déploiement d’initiatives uniques ou en cas d’usage concret appliqués au secteur agroalimentaire.

La plate-forme permettra d’unir les efforts entre les organisations publiques-privées de divers secteurs d’activité pour résoudre les problèmes les plus représentatifs du secteur agroalimentaire espagnol, en utilisant l’IA et créant un cadre de développement et de collaboration dans l’intérêt commun d’appliquer l’IA pour optimiser les produits et services qu’ils proposent, sur le marché.

Le secteur agroalimentaire espagnol

Le secteur agroalimentaire espagnol est un élément essentiel de la richesse productive de notre pays. Un moteur de développement, puisque les exportations du secteur dépassent 50 milliards d’euros et emploient environ 2,6 millions de personnes. Il se constitue de quelque 900.000 exploitations agricoles et de plus de 31.000 entreprises alimentaires, les petites et moyennes entreprises représentant 95 % du tissu d’entreprise et 80 % des organisations comptant moins de 10 travailleurs.

Pour l’avenir, le secteur agroalimentaire espagnol est confronté à plusieurs défis, parmi lesquels : l’augmentation de son degré de numérisation. Cette opportunité numérique, à laquelle il se confronte, est développée parallèlement à l’agriculture 4.0 axée sur l’IoT, le Big Data, l’Intelligence Artificielle et les différentes technologies de vecteur numériques, qui cherchent à transformer les capacités de production de tous les maillons de la chaîne de valeur.

Dans ce contexte, la plate-forme AgrarIA favorisera la transformation vers une industrie durable neutre en carbone, utilisant l’IA, la robotique et la biotechnologie pour identifier de nouvelles méthodes de production agricole d’ici 2050.

Ce projet est financé dans le cadre du Programme des Missions de R&D sur l’Intelligence Artificielle du Secrétariat d’État à la Numérisation et à l’Intelligence Artificielle (SEDIA) du ministère des Affaires Économiques et de la Transformation Numérique, dans le cadre des fonds du Plan de Redressement, de Transformation et de Résilience.

Les entreprises participant au projet sont :

1A INGENIEROS, S.L.P.; AGENCIA ESTATAL CONSEJO SUPERIOR DE INVESTIGACIONES CIENTIFICAS; AGERPIX; CASA AMETLLER; Celtiberian Solutions S.L.; CODESIAN SOFTWARE TECH S.L.; DRONETOOLS, S.L.; EMERGYA INGENIERIA SL; FLORETTE IBÉRICA, S.L.; GMV; GRUPO HISPATEC INFORMÁTICA EMPRESARIAL S.A.; INSTITUTO

TECNOLÓGICO DE CASTILLA Y LEÓN (ITCL); Inteligencia Solagua, S.L.; KIMITEC; KIVNON LOGISTICA SL; LANZADERA DIGITAL SL; LB-BAGGING, S.L.; MIGUEL TORRES, S.A.; PRIMAFRIO SL; Secmotic Innovation S.L.; Sylentis S.A, unipersonal; TEPRO Consultores Agrícolas SL; Universidad de Salamanca; Universidad de Sevilla

Te puede interesar...

Sylentis et le Centre d’Innovation MAAVi s’associent pour développer des molécules ARNi pour le contrôle des parasites et des maladies

Hace 4 mois | Corporate

Le groupe kimitec reçoit le prix de la pme de l’année Almeria 2019

Hace 3 ans | Corporate

Kimitec Group collaborates in the Training Days on Chinese Thought at the UAL

Hace 4 ans | Corporate

David Martínez, ministre de l’agriculture et de l’élevage du Salvador, souligne la vision d’avenir du MAAVi Innovation Center et les possibilités qu’elle offre à l’industrie agroalimentaire salvadorienne

Hace 1 an | Corporate