MAAVi Innovation Center et Le Salvador conduiront l’agriculture de résidu zéro vers l’Amérique Centrale et les Caraïbes

img

Première stratégie pays agro-alimentaire de l’histoire.

Le coup de foudre n’est pas seulement possible, c’est un fait ! … mais peut-il y avoir un coup de cœur entre un pays et une entreprise ?

La réponse est oui. Nous sommes nous-même témoins du coup de cœur qui s’est produit entre Le Salvador et Kimitec depuis la minute où le ministre de l’agriculture du pays, David Martínez, a visité le MAAVi Innovation Center.

Monsieur Martinez est venu avec un « plan » sous le bras, le Plan Directeur de Sauvetage Agricole, pour retrouver les niveaux de productivité des décennies précédentes. Le plan visait à relancer l’économie dans tout le pays, par le biais du secteur agricole. Mais il avait besoin d’alliés stratégiques. Connaître le MAAVi et son pari révolutionnaire pour transformer l’agroalimentaire a été le déclencheur pour allumer l’étincelle. « Nous pensons qu’il sera notre allié stratégique dans cette nouvelle étape au Salvador », a souligné le ministre.

C’est ce qui s’est passé. Plusieurs mois après cette visite, nous avons signé un accord stratégique de collaboration avec Le Salvador pour le codéveloppement de solutions de résidu zéro, dans le but de faire du pays le pionnier et le point de référence de l’agriculture productive, naturelle et durable dans la région de l’Amérique Centrale et des caraïbes. Bien !

Fruit Attraction 2021

 

Une collaboration stratégique qui commencera avec un Plan Stratégique pour les principales cultures pour le Gouvernement Salvadorien, en fonction de sa situation actuelle, de la balance des importations, des besoins de consommation et de la situation du marché international de la zone.

Et il continuera à développer conjointement des produits pour relever les principaux défis de ces cultures clés. Des défis tels que la restitution de produits peu efficaces ou respectueux de l’environnement dans le traitement des parasites et des maladies, la mise en œuvre de produits qui améliorent la productivité et la qualité des cultures et le développement futur de nouveaux produits qui pourraient être nécessaires au Salvador dans sa stratégie de résidu zéro.

L’accord prévoit également la formation de techniciens du ministère salvadorien de l’agriculture à l’agriculture naturelle et productive, ou le transfert de connaissances dans les deux sens.

En outre, depuis le MAAVi, nous collaborerons à la conception et à la définition du nouveau CEIA (Centre d’études et de recherche agricoles) en tant que consultant externe et centre de support pour l’optimisation de leurs infrastructures, de leurs laboratoires et de leurs ressources.

Toute une relation à long terme qui crée un précédent historique, une stratégie-pays agroalimentaire de résidu zéro. Nous célébrerons les moments historiques de cette grande relation avec vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux et sur le blog pour être informé.

Te puede interesar...

KIMITEC numérise la zone d’essai du MAAVi Innovation Center

Hace 2 mois | Newsroom

Des cultures de meilleure qualité pour prévenir le cancer

Hace 2 ans | Agriculture

L’ignorance n’a aucune limite

Hace 5 mois | Newsroom

Gustavo Noriega, nouveau directeur général du groupe Kimitec en Amérique latine

Hace 3 ans | Corporate